Workflow du Game Design en Solo

Workflow

Etre un Game Designer en solo c’est être partout à la fois. Quelles sont les étapes de conception par lequel nous devront passer pour réaliser un jeu complet lorsque l’ont est seul?

Selon la taille du studio de game design l’équipe peut changer mais la hiérarchie au fond reste souvent la même.

Sur cette chaine j’utiliserais le terme game design dans son sens global puisqu’elle à pour spécialité de se concentrer sur les game designer solo qui donc sont multi-casquette et couvrent à eux seul chacun des postes nécessaire à la création d’un jeu.

Je me concentre évidemment sur la conception de jeux vidéo. Le terme game design englobe aussi le monde du jeu plateau et d’ailleurs de tout domaine comprenant une forme d’interaction et de gamification. Il se peut que j’en parle un peu plus tard mais pas dans l’immédiat.

En temps que game designer solo vous trouverez très certainement des difficultés à mettre en place tout votre projet.

Donc par où commencer?

Si je pouvais faire un plan rapide du workflow type que vous devriez avoir:

  • Tout d’abord vous avez votre idée de jeu
  • Histoire de compléter votre idée vous faites quelques recherches sur le sujet et le thème de votre idée
  • Ensuite viens l’esquisse du scénario qui vous donnera aussi certainement une petite idée du gameplay de base de votre jeu.
  • La conception du Game Design Document viens ensuite et vous aidera à lister toutes les spécificités de votre jeu, ce que vous avez prévu, vos besoins, les impératifs etc… (Un sorte de fil rouge que vous pourrez utiliser tout au long du processus de création.
  • A cette étape vous pouvez concevoir le scénario et le storyboard
  • Le prototypage peut commencer! Il s’agit ici de mettre en place la structure du jeu. Cette étape comprend une partie développement, une version bâclée du level design et cela permet de mettre en place rapidement les mécaniques de jeu et de gameplay. (Cette étape sert aussi de preuve de concept afin de vérifier la faisabilité du projet).
  • Une fois ceci fait vient le moment de concevoir l’art, les interfaces utilisateur (UI), les menus etc..
  • Ensuite vient le moment de la conception, une grosse partie du travail est déjà faite. Il faut peaufiner la programmation, l’art, les UI, la musique, le sound design et les effets spéciaux.
  • Viens ensuite une étape parfois oubliée (surtout chez les débutants): Rendre le jeu fluide (juicy en anglais) au gameplay mais aussi visuellement. Cette partie de la production consiste en l’amélioration complète du jeux, des controls (input), de la caméra et des animations du projet.
  • La partie playtesting viens ensuite, il s’agit ici de traquer les bugs, de vérifier si les parcours utilisateurs ont bien été mis en place etc… En fait, cette étape là reviens presque à essayer de casser votre jeu volontairement. En tout cas de voir si c’est possible. Au mieux, il vous faudra aussi faire tester votre jeu à un maximum de personnes externes à votre studio. Car le designer lui même n’a rien d’objectif par rapport à son propre projet. Et l’utilisateur ne naviguera peut être pas forcément de la même manière que vous eu sein de votre projet. Les feedbacks sont importants et vous permettront une amélioration certaine de votre jeu. 
  • La partie test étant enfin terminé, il se peux qu’une étape de débug soit à prévoir évidemment! Donc il faut ensuite trouver tous les bugs fix et les mettre en place.
  • S’ensuit l’export du jeu
  • La création des visuels (pour le web et la promo du jeu) et de la Jacquette du jeu
  • Il faudra ensuite écrire et illustrer une présentation de votre jeu (sur le web par exemple)
  • Créer des Screenshots
  • Créer des vidéos tel que Trailer, présentation, gameplay etc…
  • Est venu le moment d’uploader votre jeu sur la plateforme de diffusion de votre choix (comme par exemple Itch, GOG ou Steam) et / ou sur votre site web.
  • Le travail de Community management est primordial! Il vous faut parler au maximum de votre jeu et sur le plus de support possible.

Plusieurs méthodes existent, il n’y a pas de recette idéale. Certains produisent un jeu totalement planifié d’avance et d’autre en revanche utilisent une méthode « agile » tout au long de la création. L’idée est de proposer une idée à des utilisateurs potentiel et ensuite de produire selon les retours obtenus.

L’opération peut se répéter plusieurs fois à différentes étapes de la production. Cela permet de faire participer sa communauté et d’offrir un produit plus proche de l’utilisateur. Mais aussi de s’adapter en temps réel et d’ajuster par rapport aux évènements et aux feedbacks. En revanche, cette méthode demande justement une certaine capacité d’adaptation .

C’est malgré tout celle que je vous conseil.

Je décrirais très certainement plus en détail plus tard cette méthode pour que vous puissiez l’appliquer.

Le Game Design

Pour commencer nous devons répondre à une question:

Qu’est ce que le Game design?

Selon Wikipédia le game design (en français la conception de jeux) c’est:

le processus de création et de mise au point des règles et autres éléments constitutifs d’un jeu. L’expression, qui s’applique à tout type de jeu, dont les jeux de société et les jeux de cartes, a connu un regain d’intérêt à la suite de l’apparition et de la popularisation des jeux vidéos.

Régulièrement le mot Game Design est un terme valise qui en réalité comprend plusieurs domaines.

Il ne faut pas le confondre avec le game art qui lui n’est qu’une partie du game design à proprement dit mais pourtant s’apparenterait logiquement au game design puisqu’il s’agit de design.

Quand au game designer (concepteur de jeux en français), c’est:

un professionnel, indépendant ou affilié à une compagnie, responsable de la conception d’un jeu.